Bilan de situation du Pôle Santé Sud 37 sur la gestion de cas de Covid-19 au 17/11/20

 

Exempté de cas lors de la première vague de l’épidémie de Coronavirus au printemps 2020, le Pôle Santé Sud 37 de Sainte-Maure de Touraine a dû faire face, dès le début du mois d’Octobre, à la deuxième vague de l’épidémie et gérer la crise en interne, du fait de cas avérés parmi le personnel et les résidents.

 

Les Sablonnières, résidence la plus fortement touchée par l’épidémie, ont déploré la positivité à la Covid-19 chez dix-huit résidents au cours du mois d’Octobre, parmi lesquels quatre en sont décédés. Toutes les familles concernées ont été informées par le corps médical. Dix-sept professionnels exerçant sur les sites des Sablonnières, de l’Upad ou de manière transversale ont également été contaminés.

Les mesures de confinement en chambre, essentielles à la limitation de la propagation du virus, ont été accompagnées de nombreuses mesures organisationnelles : renfort de personnel, organisation des soins (applications de précautions d’hygiène particulières, marche en avant…), modification des circuits et de la gestion d’approvisionnements (acheminement des repas, du linge, des médicaments, réaménagement des vestiaires, des lieux de pause…).

La stratégie de dépistage et de surveillance des cas a permis de détecter des cas parfois asymptomatiques et de les écarter le temps nécessaire, tout en respectant la liberté de choix de se faire dépister ou pas.

Les résidents ont été impliqués dans trois tours de dépistage et les professionnels des sites Sablonnières-Upad l’ont été sur six tours, et ce entre le 8 et le 30 octobre.

 

Au Pôle Séniors, seule l’unité AB au rez-de-chaussée, a été concernée : un résident et deux professionnels ont contracté le virus de la Covid-19 à la mi-octobre. A ce titre, deux tours de dépistage ont été organisés pour les résidents de cette unité et trois tours pour le personnel.

 

Ce bilan traduit la fin d’une série de contaminations dans ces services. La situation stabilisée à ce jour permet d’envisager de nouvelles mesures.

Les visites, temporairement suspendues, depuis le 05/10/20 aux Sablonnières et depuis le 16/10/20 au Pôle Séniors, vont pouvoir reprendre de manière encadrée prochainement, en application des recommandations nationales.

La surveillance continue de tous se poursuit. Depuis début novembre, des campagnes de dépistage par test antigénique sont proposées aux agents volontaires sur un créneau hebdomadaire, en dehors du cadre d’une éventuelle nouvelle campagne de dépistage ciblé.

Au regard des recommandations nationales et des situations successives rencontrées, la cellule de crise interne, constituée dès le début de la pandémie, n’a de cesse de chercher le meilleur rapport bénéfice – risque dans toutes les décisions prises.

 

Vous remerciant de votre compréhension durant cette période difficile,

La Direction