Fonctionnement

Organisation administrative

L’établissement est régi par neuf instances :

  • Le conseil de surveillance
  • Le directoire
  • Le comité technique d’établissement
  • Le comité d’hygiène, sécurité et des conditions de travail
  • La commission médicale d’établissement
  • La commission des soins infirmiers, de rééducation, et médico-techniques
  • Le conseil de vie sociale
  • La commission des usagers
  • Le comité qualité – gestion des risques

Et des commissions administratives paritaires locales (CAPL) sont tenues régulièrement.

 

Organigramme

Organisation des soins

En EHPAD, les soins sont dirigés par un médecin coordonnateur et un cadre de santé, et assurés, par une équipe pluridisciplinaire, tout au long de la journée et de la nuit dans le cadre d’un projet de vie et de soins individualisé.
 

Des personnes ressources sont disponibles en interne (psychologue, diététicienne, socio-esthéticienne, psychomotricienne). En cas de nécessité de soins particuliers à l’extérieur (consultations spécialisées), les transports sont organisés et les familles peuvent être sollicitées.

Les médicaments sont administrés selon les prescriptions et les renouvellements établis par le médecin choisi par le résident ou son remplaçant.

Chaque résident doit pouvoir jouir à sa guise de moments de tranquillité et peut se retirer à tout moment dans sa chambre pour se reposer.


Les couchers sont échelonnés selon les besoins des résidents.

 

 

 

En médecine, les soins médicaux et paramédicaux sont assurés 24h/24, sous l’autorité du médecin responsable, par une équipe pluridisciplinaire, dans le respect d’un projet de soins personnalisé.
 

Les médicaments sont administrés par les infirmières selon les prescriptions établies par le médecin habilité pour la prise en charge.

Sauf accord des prescripteurs, il ne devra être mis ou laissé à la disposition des patients aucun médicament en dehors de ceux qui leur auront été prescrits et dispensés dans l’établissement. Les médicaments dont le patient dispose à son entrée lui seront retirés et remis en fin de séjour.

En cas de nécessité de soins particuliers à l’extérieur (consultations spécialisées), les transports sont organisés.

 

 

Dans tous les services, une vigilance est portée dès l’entrée sur la prise en charge de la douleur, le dépistage et la prévention de la dénutrition, la prévention d’escarres, les infections et la prévention de la maltraitance.